Capture d’écran 2018-09-10 à 21.25.17

Violence et récit : recueillir, transcrire, transmettre

du 28.05.2018 au 29.05.2018 Bureau du CIREMM Colloque international Amphi Turing (bât. Sophie Germain) Université Paris Diderot, 75013 Paris imprimer l'article

Dans ce colloque, il s’agira d’interroger les conditions de possibilité d’énonciation et de recueil du récit. L’entretien de recherche n’est pas l’entretien administratif ou judiciaire (entretien OFPRA ou CNDA, procès de bourreaux, auditions des bourreaux dans les commissions Vérité, etc) ni l’entretien psychothérapeutique ou psychanalytique, mais ces types d’entretien peuvent aussi faire partie du matériau analysé par le chercheur. A quelles conditions celui qui a perpétré la violence parle-t-il de cette violence (J. Hatzfeld) ? Et celui qui l’a subie ? Que font les sujets de la culpabilité, de la honte qu’ils peuvent éprouver ? A l’inverse le sentiment de fierté qui émane de la possibilité de raconter  peut-il émerger de tels récits ?