sara

Sara Guindani-Riquier

Sara Guindani-Riquier est docteure en philosophie et spécialiste d’esthétique. Elle est responsable du programme « Politiques des images » à la Fondation Maison des sciences de l’homme et enseigne la théorie de l’art à l’Université Paris 8. Ses recherches portent notamment sur les rapports entre arts, philosophie et psychanalyse, en particulier chez Proust, Benjamin et Barthes. Elle a traduit du français vers l’italien de nombreux ouvrages de philosophie et de théorie de l’art (André Chastel, Georges Didi-Huberman, Louis Marin, Jean-Luc Nancy).

 

Publications récentes en rapport avec le CIREMM :

  • « Mimésis et Mnémosyne : quand les images ont une mémoire » (à propos de l’exposition Nouvelles histoires de fantômes, dir. Georges Didi-Huberman, Palais de Tokyo, 13 février/1er septembre 2014), Art Absolument, n° 59, mai 2014.
  • « Où ceux qui disent non en trouvent-ils la force ? », Entretien avec Pierre Bayard, in Critique, n° 798, Retours sur la Résistance, novembre 2013.
  • « Esthétique des survivances. Pour une éthique du regard à partir de Georges Didi-Huberman », Revue Nunc. Littérature, poésie, création artistique, Editions de Corlevour, janvier 2012.